Retrouvez les interviews de Caribexpats tous les jours à 12h30 en partenariat avec la radio RCI dans l’émission “Les Antillais dans le Monde”. Aujourd’hui, l’interview de Christnah martiniquais en Australie ! Pour passer à l’émission contactez-nous : team [at] caribexpat.com (remplacer [at] par @)

Partie 1 – Interview de Christnah martiniquais en Australie

Bonjour Christnah, qu’est-ce-qui vous a donc amené jusqu’à l’Australie ?

J’ai fait quelques années avant à Toulouse en France hexagonale, et ensuite une année à Dublin en Irlande. Je suis arrivé en 2011 en Australie, avec comme bagage un diplôme en tourisme, et puis une expérience à l’étranger.

L’Australie était un rêve de longue date ou est-ce-que c’est le hasard des voyages et de votre expérience qui vous a conduit jusque-là ?

Pas un rêve ni le hasard, c’est simplement une opportunité qui s’est présentée dans mon cursus d’études et puis je voulais partir loin. J’ai commencé à chercher au plus loin et ça aurait pu être la Nouvelle Zélande mais c’est finalement l’Australie et tant mieux parce que je m’y plais depuis 6 ans maintenant.

Cela a été facile ou il a fallu quelques semaines voire quelques mois d’acclimatation ?

J’ai eu de la chance de commencer par une petite ville au Nord du Queensland qui s’appelle Cairns. Cairns n’est pas très connue mais c’est juste à côté de la Grande barrière de Corail et au niveau du climat, c’est tropical, et exactement comme en Martinique. Donc il n’y a pas du tout eu de souci d’adaptation. Au niveau de l’anglais, il fallait être un petit peu préparé, c’était mon cas. Grâce à de précédentes expériences, l’adaptation se fait plutôt simplement, surtout que j’arrivais dans le cadre d’un stage, donc très bien organisé et les 6 six premiers mois qui étaient la durée au départ de mon séjour ont duré jusqu’à aujourd’hui.

De 6 mois à 6 ans, effectivement l’Australie vous plait. Est-ce-que les Australiens connaissent la Martinique ?

Effectivement ils sont curieux de savoir d’où je pouvais bien venir. En disant “Caribbean” ou “West Indies”, ils arrivaient facilement à situer la région. Ceux qui ont eu l’occasion de découvrir les Antilles en croisière ou lors des voyages, connaissaient à ma grande surprise la Martinique. J’ai toujours été bien accueilli par les Australiens du fait que je venais d’une belle région du monde. On m’a souvent demandé ce que je venais faire en Australie alors que les Antilles ont une image de destination de rêve. C’était un peu marrant.

Vous avez commencé par cette petite ville du Nord de l’Australie et maintenant vous êtes à Sydney depuis 3ans. Sydney c’est la capitale la plus cool du monde ?

Effectivement la vie est très sympa à Sydney. Canberra est la capitale de l’Australie. Sydney est une des villes les plus importantes, de par la taille et la population ainsi que Melbourne. Effectivement le côté cool qu’on peut avoir dans le sang quand on est Antillais, on le ressent également ici. C’est une belle ville pour vivre, et je m’y sens parfaitement bien.

Partie 2 – Interview de Christnah martiniquais en Australie

Christnah vous travaillez dans le tourisme, vous faites quoi exactement ?

J’ai la chance d’avoir un boulot plutôt sympa qui consiste d’abord à assembler des prestations de tourisme : hôtel, transfert, activités, excursions… pour tout type de public : voyage de noce, séjour en famille ou des personnes en voyage à travers le monde. Je vends des packages ou des séjours sur mesure. J’ai été amené à recruter et former d’autres personnes pour continuer à développer notre entreprise sur d’autres marchés que le marché francophone dont on s’occupe depuis une quinzaine d’années. Maintenant on se dirige vers le marché anglophone et italien depuis environ 6 mois.

On a l’impression que l’Australie est une destination qui fait rêver les Français ou les Européens de manière générale ?

Oui c’est vrai, c’est une destination de rêve que beaucoup de personnes préparent pendant plusieurs années en tout cas dès qu’elles ont la possibilité, le budget pour venir en voyage de noce ou en vacances. La destination a le vent en poupe et n’a pas l’air si lointaine que ça. Notamment grâce à toutes les connexions aériennes entre l’Asie et les Émirats.

En Australie, est-ce qu’on vit toujours en claquettes et en tee-shirt, avec la planche de surf dans la voiture ?

C’est un mythe, d’abord parce que c’est un pays immense. Les climats ne sont pas les mêmes partout. Je suis à Sydney, c’est l’hiver en ce moment, ce n’est pas vraiment comparable à l’hiver de France. Il y a des saisons en fonction de là où on vit en Australie. De manière générale le climat est assez clément et ensoleillé. Mais il faut quand même se réchauffer pendant les mois les plus frais de l’année.

Et travailler quand même ?

C’est vrai qu’on a l’impression qu’on est tout le temps à la plage. Ce n’est pas tout à fait faux puisque bien sûr les Australiens travaillent, mais je vois énormément de personnes faire du sport, du kayak, de la nage, du surf le matin avant d’aller au bureau, et à 5h00 comme aux Antilles, on ferme assez tôt et tout le monde est déjà au bar le soir ou en mode détente. C’est vrai que ça travaille beaucoup, mais il y a un bon équilibre entre les temps libres, et prendre du bon temps aussi.

Est-ce que vous envisagez de rentrer en Martinique ?

C’est assez loin de nos racines, on essaye quand même de garder la connexion régulièrement. Ce n’est pas vraiment prévu que je rentre surtout que ma copine qui est également originaire de Martinique se sent très bien en Australie. Mais j’espère que tous les auditeurs qui ont l’occasion de nous entendre aujourd’hui n’ hésiteront pas à prendre contact avec nous et prévoir un voyage en Australie. Ça me ferait très plaisir.

0 Commentaires

Écrire un commentaire

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account