caraibexpat_claire1_martiniquaise_antilles_vietnamPlus de 24h de vol ! C’est le temps qu’il vous faudra pour rejoindre Claire à Ho Chi Minh, en partant de son île natale, la Martinique.

Depuis juillet 2013 vous avez pu lire les portraits d’Antillais du monde entier. Celui-ci sera le dernier avant les vacances ! Géolocalisez-vous en ligne et rejoignez la communauté des antillais dans le monde.

 

 

 

 

 

 

 Avant le Vietnam, tu as fait une escale à Montpellier. Peux-tu nous parler de ton parcours ?

J’ai débuté ma licence Sciences Technologie et Santé au Campus de Schoelcher puis je me suis spécialisée en Informatique en deuxième année. J’ai dû partir à Montpellier par la suite car il n’y avait plus assez d’étudiants et la filière a été fermée. Je suis en 2ème année de Master en Informatique, spécialité Données, Connaissances et Langage naturel. On parle aussi de data mining*.

Pourquoi as-tu choisi le Vietnam et depuis combien de temps es-tu ici ?

Je suis ici depuis 3 mois, et il me reste 2 mois de stage. Le Vietnam ce n’était pas prévu ! Je voulais surtout partir à New York et améliorer mon niveau d’anglais. Cependant je n’avais pas de réponses à mes candidatures. Ma sœur m’a conseillé d’élargir mes recherches. Suite à une candidature spontanée, c’est une entreprise basée ici qui m’a finalement proposé un entretien. C’était hyper folklorique et très cool en fait ! En plus je ne parlais pas très bien l’anglais. Nous avons même beaucoup plaisanté. Ensuite j’ai obtenu le poste.

Quelles ont été tes premières impressions en arrivant ici ?

Le plus impressionnant se sont les motos ! Il y en a énormément il y a même des embouteillages de moto tout le temps ! Elles roulent à contre sens et passent au feu rouge. Un brouhaha pas possible ! Toute une famille peut même tenir sur une moto ou un scooter. Mais les Vietnamiens s’y retrouvent bien et sont plutôt sereins. Tout le monde est zen !

Ils sont souriants, plein de vie, serviables et gentils. A mon arrivée je cherchais un endroit en ville et une fille est venue m’aider. Depuis nous sommes amies !  D’ailleurs on se fait des amis très facilement malgré la barrière de la langue (je ne parlais pas très bien l’anglais et eux non plus). Cela paraît bizarre quand on est pas habitué mais ici c’est commun.

Y-a-t-il des points communs entre le Vietnam et la Martinique ?

C’est le même climat qu’en Martinique. Sinon, c’est la période des pluies en ce moment à Ho Chi Minh. Au niveau de l’alimentation on retrouve les mêmes fruits et les mêmes légumes. Autre point commun avec les Antillais, les Vietnamiens sont souriants et pas “stressés de la vie”.

Comment se passe ton stage ?

Finalement je n’aurai même pas fait la moitié de ce que j’ai fait ici si j’étais partie à New York ! Nous sommes 1500 au total mais je travaille avec un groupe de 7 personnes qui ont entre 23 ans et 28 ans. L’ambiance de travail est super, les gens sont souriants, sympathiques, pleins de vie, serviables. Après le déjeuner, l’après-midi tout le monde pose sa natte par terre pour faire la sieste pendant une heure !

Ton secteur d’activité est très spécifique : le data mining*. En quoi çà consiste concrètement ?

Par exemple en ce moment mon projet consiste à développer une application qui permet d’extraire automatiquement les fonctions d’un produit quelconque selon les commentaires des acheteurs et ainsi détecter si ses fonctions sont appréciées ou pas. Cela intéresse beaucoup les entreprises car elles ont besoin de savoir ce que les clients pensent de leurs produits. C’est comme analyser le ressenti.

Tu parles le Vietnamien couramment avec tes collègues ?

Non bien sûr, l’anglais est ma langue de travail ! J’apprends quelques mots en Vietnamien mais çà reste compliqué car un même mot peut avoir 6 intonations différentes et donc des significations différentes !

Quels sont tes conseils pour les démarches administratives, la vie sur place, le logement, les déplacements…?

Le billet d’avion n’était pas si cher que çà. La monnaie locale c’est le dong*.

Par contre il faut compter 18h de temps de vol depuis Paris et plus de 24h depuis la Martinique !

Pour le visa de stage c’est très facile, pas cher et rapide, dès qu’on a l’autorisation de l’entreprise. Pour les visas touristiques, un tour sur le site http://www.vietnam-visa.com et le tour est joué !

Au niveau du logement, je vis à l’hôtel et je paye l’équivalent de 170 euros par mois sachant que je déjeune toujours à l’extérieur. Au départ cela devait être temporaire mais Ho Chi Minh est divisée en 12 districts et le mien est très éloigné du centre. Un logement en colocation dans un bon quartier aurait été trop éloigné par rapport à mon lieu de travail.

Pour les déplacements, un taxi-moto ou un taxi font l’affaire pour des sommes dérisoires. Par exemple le taxi-moto coûte environ l’équivalent de 2,40 euros pour un voyage de 30 minutes et le bus revient à 21 centimes d’euros !

Comme tu l’as dit à Ho Chi Minh on circule plutôt en moto. Tu t’y es habituée ?

J’avais pensé à en acheter une mais avec la circulation c’est trop dangereux ! Les motos partent dans tous les sens. C’est même dangereux pour les piétons car les trottoirs sont envahi par les marchands ambulants, on se retrouve obligé de marcher dans la rue. Il faut aussi savoir que les touristes n’ont pas le droit de conduire de motos, ni de voitures.

Quels sont tes projets une fois ton stage terminé ?

Je pensais rentrer en Martinique définitivement mais le fait de venir au Vietnam m’a donné envie de découvrir d’autres pays. A la fin de mon stage je partirai à Singapour et en Malaysie pour un mois. J’ai aussi commencé à rechercher un V.I.E en Angleterre.

Sinon, il y a très peu d’entreprises spécialisées dans le secteur de la recherche de nouvelles connaissances en Martinique. Mon tuteur me conseille de créer la mienne, mais je ne pense pas passer toute ma vie devant un ordinateur. A côté, j’observe beaucoup ce qui ce fait ici en matière de tourisme car les Vietnamiens sont excellents ! Ils sourient tout le temps, sont serviables et à l’écoute. Cela pourrait me donner des idées pour mon retour en Martinique. Ce n’est pas prévu dans l’immédiat mais dans 20 ans je serai en Martinique c’est sûr, même si je ne travaille pas dans l’informatique !

Pour conclure, comment tes collègues voient-ils la Martinique justement ?

Ils ont du mal à imaginer une île aussi petite mais ils trouvent çà joli ! L’un d’entre eux m’a dit qu’il voulait essayer notre rhum !

* Le data mining a pour objet l’extraction d’un savoir ou d’une connaissance à partir de grandes quantités de données par des méthodes automatiques.
* 1 euro = 12 800 dongs.
* VIE : Volontariat International en Entreprise. Plus d’infos sur www.civiweb.com

Rédaction : Doris Nol pour Caribexpat.com 

7 Commentaires
  1. Véronique 5 années Il y a

    Super article !!! Merci Claire pour ton partage et très bonne continuation !!

  2. Anais 5 années Il y a

    Super!

  3. Claire 5 années Il y a

    De rien, c’était un plaisir! Merci beaucoup!

  4. Caraïb' Expat 5 années Il y a

    Merci pour vos commentaires et pour le partage des articles !

  5. Yohann 5 années Il y a

    Bonjour Claire. Merci pour ce partage. As-tu des origines vietnamienne?

  6. Claire 5 années Il y a

    Salut Yohann!! De rien pour le partage, en espérant que ça donnera envie à d’autres personnes. Non, je n ‘ai pas d’origines vietnamiennes.

  7. Lelya 5 années Il y a

    Salut Claire

    Très belle expérience! Félicitations et te souhaitant une bonne continuation.

Écrire un commentaire

Connectez-vous avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account