interview elna antillaise a yamoussoukro cote ivoire caribexpat FB

Retrouvez les interviews de Caribexpats tous les jours à 12h30 dans “Les Antillais dans le Monde” l’émission de la radio RCI dont Caribexpat.com est partenaire !
Escale en Côte d’Ivoire chez Elna, antillaise à Yamoussoukro ! Arrivée ici au 1er semestre 2018, la guadeloupéenne a rencontré d’autres antillais à Yamoussoukro. Elle vous fait découvrir son quotidien chez un leader mondial du secteur de la construction.
Pour passer à l’émission, contactez-nous à team [at] caribexpat.com (remplacer [at] par @) !

Résumé de l’interview d’Elna antillaise à Yamoussoukro (Côte d’Ivoire)

Elna, antillaise à Yamoussoukro de 26 ans est arrivée en Côte d’Ivoire après avoir vécu au Luxembourg. Originaire de Guadeloupe, elle a été embauchée par Vinci Constructions en V.I.E (Volontariat International en Entreprise) dans le cadre de la réalisation de stades pour la CAN 2021 (Coupe d’Afrique des Nations).

Elna évoque son intégration en Côte d’Ivoire notamment la façon dont elle a trouvé un logement dans ce pays qu’elle qualifie de “très occidentalisé”. Elle a d’abord passée 3 mois en formation à Abidjan, la capitale, avant de rejoindre Yamoussoukro où elle travaille plus particulièrement dans le domaine du contrôle de gestion. Immergée dans un environnement international, cette antillaise à Yamoussoukro évoque les différences culturelles au travail et dans la vie quotidienne en Côte d’Ivoire. La jeune femme a rencontré d’autres antillais à Yamoussoukro.

Selon Elna, les Ivoiriens sont des personnes très positives et chaleureuses qui trouvent toujours des solutions même dans les situations difficiles sur les chantiers. Elle évoque aussi la cuisine ivoirienne qui est proche de la cuisine antillaise car très épicée et caractérisée par la consommation de nombreux légumes-racines. La jeune guadeloupéenne s’est aussi rapidement intégrée et fait un réseau en participant à des soirées kizomba et salsa.

animated

La jeune femme explique que l’aventure en expatriation seule lui a permis d’apprendre beaucoup sur elle même. Elle donne des clés pour réussir son expérience en expatriation. Elle tient cependant à rentrer en Guadeloupe si elle en a l’opportunité.

L’interview d’Elna antillaise à Yamoussoukro (Côte d’Ivoire)

0 Commentaires

Écrire un commentaire

Connectez-vous avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account