interview djeny antillaise a mexico city caribexpat FB

Retrouvez les interviews de Caribexpats tous les jours à 12h30 dans “Les Antillais dans le Monde” l’émission de la radio RCI dont Caribexpat.com est partenaire !
Djeny, antillaise à Mexico City, s’est installée ici en 2004. Elle gère une entreprise de produit capillaire qui emploie 6 personnes et évoque sa vie de famille et sa vie d’entrepreneure.  Pour passer à l’émission, contactez-nous à team [at] caribexpat.com (remplacer [at] par @) !

Résumé de l’interview de Djeny antillaise à Mexico City

Djeny, antillaise à Mexico City s’est installée ici en 2004 pour suivre son conjoint. Diplômée en tourisme et en traduction, elle a eut ses premières expériences professionnelles dans des secteurs bien différents de celui dans lequel elle a fait ses études, tels que la publicité, le mannequinat et la vente de prêt à porter.

Djeny explique ses difficultés d’adaptation durant ses 7 premières années au Mexique. Elle a d’ailleurs essayé de revenir vivre en Martinique avant de repartir pour le Mexique avec ses filles. Cela fait finalement 14 ans que cette antillaise à Mexico City poursuit sa vie de famille et d’entrepreneure. En effet, elle évolue dans le domaine de la vente de produit capillaire avec son associée. En 3 ans, les deux femmes ont développé leur entreprise et embauché 6 personnes pour s’étendre sur le marché mexicain.

La martiniquaise décrit le Mexique comme un pays à l’instar des Etats-Unis, où l’on accorde moins d’importance aux diplômes qu’aux expériences professionnelles réelles et à la volonté de réussir. Elle évoque le mode de vie sur place et clarifie les clichés entretenus sur le Mexique quant à la violence, la corruption, le trafic de drogue et les kidnappings. Pour Djeny, le Mexique n’est pas un pays dangereux.

L’interview de Djeny antillaise à Mexico City

0 Commentaires

Écrire un commentaire

Connectez-vous avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account