“Dans leur attitude, les Turcs sont plus proches des Antillais” selon Yann qui a travaillé à l’Institut Français d’Ankara pendant 2 ans. Profitons-en pour voir ce que la Turquie offre côté tourisme, culture et cuisine !

1) Découvrir la cuisine turque autre que le kébab

Ne faites pas l’erreur de demander un kébab comme vous l’auriez fait ailleurs. Ici ils n’ont rien à voir !

Choisissez plutôt un restaurant et commandez autre chose.
Cela vous donnera un vrai aperçu de la cuisine turque.

Yann : “Quand tu dis aux Turcs qu’en France on rajoute des frites et un peu tout dans le kebab ils te regardent bizarrement. Pour eux c’est un sacrilège et çà ne se fait pas !

Je recommande le petit déjeuner turc. Je trouve que c’est le meilleur et le plus sain : tomate, laitue, olives, fromage, fromage blanc, œufs, cornichons, jus d’orange, ayran (une sorte de lait salé local).”

2) Faire du tourisme à Istanbul

Parler uniquement l’anglais ne sera pas un problème à Istanbul. C’est une ville touristique et très festive, on y croise toutes les nationalités.

Les réseaux de bus inter-villes sont très développés et les billets d’avion ne sont pas très chers si l’on réserve à l’avance. Arrivé ici vous vous rendrez compte que les habitants sont plutôt adeptes de la voiture d’où des embouteillages permanents !

Yann : “C’est comme si à Paris on condamnait toutes les portes du périphérique pour en laisser uniquement 2 ouvertes. Tu imagines ? Istanbul c’est exactement çà ! C’est une véritable mégalopole et plusieurs millions de personnes traversent en voiture entre la rive asiatique et la rive européenne qui ne sont desservies que par 2 ponts !

Pour visiter les autres pays d’Europe au départ de la Turquie vous pouvez partir d’Istanbul, c’est un véritable hub entre le moyen orient, l’Asie, l’Afrique et l’Europe !

3) Visiter d’autres spots en Turquie

Faites un tour dans les environs d’Izmir et sa région, sur la cote méditerranéenne. C’est une ville qui allie les avantages de métropoles comme Ankara et Istanbul sans leurs inconvénients. Les zones balnéaires y sont nombreuses.

Visitez également la région de la mer Noire avec ses villes plus traditionnelles comme Amasra, Safranbolu ou Trabzon. La nourriture y est excellente et bon marché, et la nature plutôt verdoyante.

Si vous avez plus de temps, l’est de la Turquie et les villes de Kars, Mardin, Urfa ou Gaziantep valent le détour. Elles sont plus authentiques et montrent le visage plus oriental du pays. Pour ces villes vous aurez particulièrement besoin d’un guide turc.

Remerciements : Yann Cophy, guadeloupéen, ingénieur en informatique qui a vécu en Turquie, République Tchèque et Hongrie.

Rédaction : Doris Nol pour Caribexpat.com 

0 Commentaires

Écrire un commentaire

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account