Comme l’a expliqué Yann, guadeloupéen en Turquie, cette destination, la Turquie est agréable aussi bien pour travailler que pour faire la fête ! Côté pratique, Yann vous donne 4 conseils sur les logements et les transports à Ankara.

1) Apprendre le turc avant d’arriver en Turquie

Pour travailler, c’est fondamental, même si votre niveau est basique car comme partout, un étranger qui en plus ne parle pas du tout la langue aura des difficultés notamment lorsqu’il s’agira de débourser de l’argent (vous savez la “vache à lait” comme on dit). A Paris, rendez-vous au centre culturel de l’Anatolie pour quelques cours et des bouquins pratiques.

2) Trouver un emploi et gagner sa vie pour 1000 euros en moyenne

Concernant les salaires à Istanbul par exemple, il vous faudra gagner entre 900 et 1000 euros pour vivre correctement. Il serait risqué d’accepter des propositions d’emplois dont la rémunération est inférieure à cette moyenne. Voici quelques sites de recherche d’emplois utiles. Chaque pays à son antenne, il suffit de changer
l’ extension (par exemple .hu pour la Hongrie, .cz pour la République Tchèque .pl pour la Pologne…).

Sites généralistes et agences temporaires
monster, reed, hays , manpower , grafton , adecco, randstad , cpl jobs.

Autres sites

3) Trouver une colocation pour 250 € voire moins

Ankara est une grande ville étudiante qui accueille notamment des étrangers suivant le programme ERASMUS*. A défaut de parler couramment le Turc à votre arrivée, il est plus simple de se rapprocher d’étudiants anglophones.

Yann : “J’ai trouvé une colocation dans un grand appartement de 2 étages avec 3 salles de bain, 3 toilettes, 2 cuisines pour l’équivalent de 250 euros par mois* et il y a même moins cher !

4) Se déplacer en transports en commun pour 65 centimes d’euros*

C’est le prix d’un ticket à Ankara (pas d’abonnements comme dans d’autres grandes villes). 3 lignes de métro et 2 tramway desservent la ville qui bénéficie aussi d’un bon réseau de bus “en étoile” (passage obligé par le centre-ville pour les correspondances). C’est d’ailleurs ce mode de transport que la majeure partie de la population emprunte pour se rendre au travail.

Le type de bus ici rappellent les taxis collectifs aux Antilles. Après 21h il sont moins fréquents et prendre un taxi est donc plus simple d’autant plus qu’il y a des bornes de taxi tous les 700 mètres. Budget : 10 euros maximum pour aller où vous voulez”.

Vous avez tout noté ? Vous êtes donc prêts pour la visite touristique ! Cliquez-ici et hop c’est parti !

* ERASMUS : principal programme pour les échanges étudiants entre plusieurs universités européennes.

* Aujourd’hui 1 euro vaut environ 3 livres turques.

Remerciements : Yann Cophy, guadeloupéen, ingénieur en informatique ayant vécu en Turquie, République Tchèque et Hongrie.

Rédaction : Doris Nol pour Caribexpat.com 

0 Commentaires

Écrire un commentaire

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account