photo_marie_france_martiniquaise_portugal_caraibexpatAprès le portrait de Kanelle à Miami, le voyage se poursuit au Portugal où Marie-France a créé son entreprise de consulting en organisation, gestion de talents et coaching de carrière. Originaire de Martinique, elle a travaillé en Polynésie, à Sainte-Lucie ou encore au Kenya avant de monter sa boîte à Lisbonne.

Bonjour Marie-France, peux-tu nous parler de ton parcours ?

Après le bac, j’ai intégré une classe préparatoire en finance à Cergy en région parisienne puis j’ai poursuivi des études supérieures dans le public. J’ai opté pour le management en hôtellerie restauration.
A vrai dire, à l’époque, il y avait peu de noirs et encore moins de femmes dans l’hôtellerie de luxe. La restauration rapide offrait plus d’opportunités, c’est ce que j’ai choisi et çà a été une formation complémentaire car les enseignes du secteur investissent en toi. Tu apprends à gérer une équipe, un point de vente…et quand tu sors de là tu sais tout faire !
Après mon diplôme, j’ai décroché un poste d’assistante manager chez Pizza Hut où j’ai géré une équipe de 30 personnes pendant 2 ans. A 26 ans, je gérais une équipes de 200 personnes, pour la boutique Häagen Dazs des Champs Elysées, leur plus gros porteurs. J’ai vécu des moments mémorables comme la finale de la coupe du monde de football en 1998 et le passage à l’an 2000. Des moments qui demandent une préparation logistique et une préparation des équipes au millimètre près !

 

C’est après que ton tour du monde a commencé ! Comment çà s’est passé ?

J’ai commencé mes recherches et j’ai décroché un poste en ressources humaines dans un hôtel 5 étoiles en Polynésie. Après une formation en Australie je suis restée 4 ans en Polynésie. Ensuite je suis partie à Chypre pendant 7 mois dans le même groupe, pour participer à un projet d’ouverture d’hôtel.
Puis j’ai changé d’entreprise et je suis allée à Sainte-Lucie pendant un an.
Ensuite mon ancien employeur m’a débauchée pour un poste en Afrique. J’ai travaillé au Kenya pendant 5 ans en tant que Directrice Régionale des Ressources Humaines. Ce poste m’a permis de découvrir le charme et les challenges du continent, avec toutes les nuances culturelles, socio-économiques et politiques qui le composent. Je garde un grand attachement à l’Afrique, elle m’a appris que tout est possible !

Après ces expériences dans plusieurs pays, qu’est-ce-qui t’a poussé à créer ton entreprise ?

Pendant 15 ans, j’ai vécu en Océanie, en Afrique, en Asie, en Europe, dans la Caraïbe anglophone. J’avais postulé aux Antilles françaises mais çà n’a pas abouti. J’aime beaucoup découvrir d’autres cultures, j’ai même appris un peu de swahili et de grec ! J’ai aussi investi dans le salon de thé d’un ami à Cuzco au Pérou : «Le Café de Paris».
Puis je me suis rendue compte que je faisais beaucoup de consulting sauf que j’étais employée. En 2012, j’ai décidé de tenter l’aventure de l’entreprenariat. Je me suis installée au Portugal et j’ai créé mon entreprise de conseil Kaizen People & Organization LDA. « Kaizen » signifie « changement positif » en japonais. J’aspire passionnément à accompagner mes clients individuels, professionnels et entreprises et à apporter des changements positifs dans leur vie, leur carrière et ou leur business !

Pourquoi ce coup de cœur pour le Portugal et Lisbonne en particulier ?

La chaleur et internet pour travailler ! J’ai pensé à retourner à Sainte-Lucie mais mon réseau était surtout en Afrique, en Europe et au Moyen Orient donc c’était un peu loin. J’ai rendu visite à une amie à Lisbonne pendant une semaine. La ville, les gens, la culture, l’architecture, le coût de la vie moins élevé qu’en France, et la cuisine locale m’ont séduite ! J’ai donc fait ce choix pour la qualité de vie. Je continue à voyager car nous collaborons avec des entreprises européennes et africaines et je me déplace facilement depuis Lisbonne.

Comment t’es-tu adaptée à cette nouvelle vie à Lisbonne ?

J’ai pris 4 heures de cours de portugais, sinon je regardais plutôt des programmes télévisés et je lisais beaucoup. Ensuite, une amie, m’a tout de suite présentée à son réseau et cela m’a aidé à maîtriser la langue. Au début, c’était difficile de faire du business à Lisbonne car les Portugais ont une approche différente, tout passe par la confiance, et ta motivation à rester au Portugal. J’ai aussi commencé à apprendre la Kizomba et j’ai rencontré beaucoup d’afro-lusophones du Cap Vert, Sao-Tomé & Principe ou Guinée Bissau.

Peux-tu nous parler de ton cabinet de conseils ?

Je suis consultante en organisation et développement des talents. L’idée générale est d’optimiser la qualité de vie en entreprise, la performance des équipes et à fortiori de l’entreprise. Je travaille dans tous les secteurs avec une niche particulière dans le tourisme, l’hôtellerie restauration et la construction. Je propose des programmes sur mesure à mes clients : un audit pour comprendre leur problématique et un programme d’accompagnement pour les aider à trouver des solutions innovantes et durables. Certains n’ont aucun service RH, ou d’autres sont responsables d’équipes mais ne savent pas communiquer et font face à des challenges au niveau de la gestion de leur équipe etc.…

Mon crédo : people + healthy environnent + right product = repeat business, satisfaction !

Tu proposes aussi du coaching aux particuliers dans plusieurs pays. Comment çà se passe ?

Je fais du coaching individuel ou en groupe particulièrement sur la gestion de carrière. Cela peut être en présentiel ou par Skype avec des clients partout dans le monde dans les langues que je maîtrise : anglais, espagnol et portugais. La plupart des gens considèrent que leur travail est ce qu’ils sont. Mon travail consiste en fait à les aider à trouver l’harmonie entre ce qu’ils sont et ce qu’ils font, je les aide à redéfinir leur projet professionnel et retrouver leur équilibre personnel. A la suite du programme, mes clients gagnent en estime et confiance et ils perçoivent plus clairement leurs objectifs professionnels.

J’accompagne aussi ceux qui s’apprêtent à entrer sur le marché du travail après leur diplôme et ceux qui veulent s’expatrier. Je propose d’ailleurs une séance découverte gratuite.

Qu’est-ce-qui t’a le plus marqué dans la culture lisboète par rapport à la tienne ?

Je suis originaire de Martinique mais j’ai grandi en France même si je suis restée très proche des Antilles.

J’aime beaucoup l’art de vivre et les nombreux jardins de Lisbonne. Les gens sont accueillants, c’est le côté latin chaleureux. Si je m’écoutais, je sortirai tous les soirs ! La philosophie de vie est moins individualiste et la famille, l’amitié, les enfants sont des valeurs importantes. Les afro-lusophones partagent beaucoup de points communs avec les Antillais par leur façon d’être, l’attachement à la famille et aux amis, la convivialité, l’effort de solidarité. Que ce soit avec les Portugais ou les communautés afro-lusophones, dès qu’ils sont à l’aise ils t’ouvrent leurs portes !

Autre élément bon à savoir, il y a beaucoup de civisme: les gens sont extrêmement polis et Lisbonne est une ville extrêmement propre ! Ils font la queue pour prendre le bus ou le métro, la bousculade n’existe pas. Il faut savoir qu’ici les gens vivent quand même beaucoup en communautés (portugais, afro-lusophones etc.).

Comment est la vie à Lisbonne du côté pratique ?

Il fait bon vivre et le niveau de vie est correct ! Quelqu’un qui vit en Martinique par exemple, trouvera le Portugal peu cher. Le salaire minimum est d’environ 535 euros. Côté logement, le loyer d’un appartement de type ancien, de 100 m2 peut coûter environ 800 euros par mois en plein centre de Lisbonne dans la fourchette haute. On est loin des tarifs de Paris. Au niveau du transport, un taxi de l’aéroport au centre ville de Lisbonne revient entre 10 et 15 euros environ. Côté nourriture, les Portugais consomment surtout les produits fabriqués au niveau local mais il y a pas mal de produits importés. En allant au marché avec 10 euros, on peut avoir des courses pour 3 jours. Dans un supermarché bio, on a même des courses pour une semaine avec 40 euros !

Peut-on vraiment te demander ce que tu changerais si c’était à refaire ?

Je ne changerais rien en terme de qualité de vie ! Mais si c’était à refaire, j’aurai peut-être essayé de m’installer à New-York. J’aime le côté multiculturel, la possibilité de créer sans limites et de développer davantage son business.

Y-a-t-il des secteurs dans lesquels on pourrait échanger entre les Antilles, la Guyane et le Portugal ?

Au Portugal la mer est très importante. Il y avait dernièrement une conférence sur la gestion de l’eau et les techniques de pêche. L’art est aussi assez important ici. Il peut aussi y avoir des échanges entre les Antilles françaises et la communauté afro-lusophone sur le plan culturel et même sur les technologies agricoles.

As-tu un projet de développement en lien avec la Martinique ?

Je garde à l’esprit la possibilité d’apporter mon savoir-faire et permettre à des entreprises de Martinique, Guadeloupe, Guyane, Réunion ou même Polynésie de se développer, en investissant dans le développement de leur culture d’entreprise, leurs leaders et leurs équipes. Je suis convaincue qu’il y beaucoup de potentiel et de talents. Je serai ravie de contribuer à les développer. Aussi, je suis disposée à tisser des liens via les réseaux sociaux pour commencer et lors de mon prochain séjour !

Que nous conseilles-tu de visiter à Lisbonne ?

Lisbonne est surnommée « la ville des 7 collines ». Tu montes, tu descends et il y a de magnifiques points de vue ! On peut déjà admirer toute l’architecture de la ville. Chaque quartier à son âme : l’Alfama est plus marqué par la culture arabe. La Praça do Comércio a été complètement reconstruite après un grand tremblement de terre. Il y a également Belém avec ses fameux pastéis de Bélém (tartelette à la crème). Aussi, ceux qui apprécient le tourisme religieux feront surement un tour à Fatima. Le village d’Obidos date du moyen âge, il vous dépaysera c’est sûr ! La Ginja également. C’est une liqueur à base de cerise qui fait partie des boissons à essayer. Autre chose à ne pas manquer : le château de Lisbonne qui est situé en hauteur et donne une vue magnifique sur toute la ville. Il faut emprunter les tramway jaunes historiques notamment le tramway 28 dont le circuit est assez touristique.

Quels meilleurs souvenirs gardes-tu de tes expériences ?

A Lisbonne : Lorsque j’ai décidé de venir m’y installer, ce qui m’a touché et confirmé ma décision, c’est la gentillesse, la disponibilité et le soutien que j’ai reçu de mon amie Virginie, luso-descendante, et son groupe d’amis. Ils m’ont tous accueilli dans leur cercle et m’ont aidé à m’installer, dans ce pays qui m’était totalement inconnu, et dont je ne parlais absolument pas la langue. Je n’oublierai pas cette expérience.

A l’international : A travers les différents postes que j’ai occupé, et mon métier actuel, ce que je vis et ce qui est mémorable pour moi c’est lorsque mes employés et mes clients me remercient et me disent combien je leur ai permis de découvrir et de croire en leur potentiel. Ce qui me ravie d’autant plus c’est de les retrouver quelques années plus tard et de voir leur évolution ! Je suis heureuse de voir leur transformation, pour eux, leur famille et leur communauté, et je suis très reconnaissante d’avoir pu y contribuer.

Découvrez les interviews d’autres Caribexpats aux Etats-Unis, en Chine, en France, à Trinidad, à Londres…et partout dans le monde ! Abonnez-vous à la newsletter et restez connectés pour la suite de notre voyage !

Rédaction : Doris Nol pour Caribexpat.com 

7 Commentaires
  1. Marie-France 3 années Il y a

    Merci Doris, pour ce bel article !
    Je suis ravie de le lire. A vous tous si vous avez des questions sur nos services ou sur le Portugal, surtout n’hésitez pas à nous contacter ! Nous serons ravie de vous renseigner.
    Marie-France

    • guigui 3 mois Il y a

      Bonjour Marie-France! J’ai découvert cet article en faisant des recherches car je rêve d’effectuer un voyage au Portugal. Je me demande bien pourquoi ce pays m’attire! Auriez vois des conseils à me donner pour organiser mon séjour? Merci d’avance!

  2. Marc-Antoine CARLET 3 années Il y a

    Parcours bluffant ! Très intéressant ! Merci Caraibexpat et Marie-France.

  3. Marie-France 3 années Il y a

    Merci à Bella, également pour le retour et les encouragements !

Écrire un commentaire

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account