Il existe plus d’une centaine de lieux de commémoration de l’ abolition de l’esclavage autour du globe. L’un de ceux qui figurent dans ce TOP 16 a été inauguré il y a à peine un an et a mobilisé plus de 500 millions de dollars.

Caribexpat.com vous invite à découvrir le TOP 16 lieux de commémoration de l’ abolition de l’esclavage des plus poignants à découvrir lors de votre prochain voyage dans l’une de ces villes. Lesquels connaissez-vous ? Lesquels n’avez vous pas encore visité ? Partagez vos commentaires en fin d’article !

1 – L’Arche du Retour à New-York – États-Unis

Le monument en marbre est localisé sur l’esplanade du siège de l’Organisation des Nations-Unies. C’est l’œuvre de Rodney Léon, architecte américain d’origine haïtienne qui a été retenue parmi 310 propositions de candidats de plus de 83 pays. Ce mémorial de l’abolition de l’esclavage a été inauguré en mars 2015.

commemoration abolition esclavage ark of return caraibexpat

L’Arche du Retour, New-York – États-Unis. © Rodney Léon

2 – Mémorial de l’abolition de l’esclavage de Nantes

Le mémorial a été inauguré en mars 2012. C’est l’un des lieux de mémoire de l’esclavage les plus importants d’Europe avec ses 7000 m2 de longueur s’étendant au bord de la Loire, à la dimension du rôle de la ville dans la traite des esclaves : Nantes fut le premier port négrier français au 18ème siècle.

3 – Mémorial du Cap 110, Martinique

Ces 15 statues ont été édifiées en 1998 dans la ville du Diamant. Faites de béton, elles mesurent chacune 2,5 mètres de hauteur, pèsent 4 tonnes et sont orientées vers le Golfe de Guinée. C’est sur ce site que l’un des derniers navires négriers a échoué durant une tempête.

commemoration abolition esclavage Martinique cap 110 caraibexpat

Mémorial du Cap 110, Martinique. © Mémoire des Esclavages.

4 – African American Family Monument à Savannah (Géorgie) – États-unis

Cette statue symbolisant l’ abolition de l’esclavage, a été érigée en 2002. Le monument représente une famille noire moderne qui a brisé ses chaînes. On peut y lire l’inscription suivante* (traduction en fin d’article) :

“We were stolen, sold and bought together from the African continent. We got on the slave ships together. We lay back to belly in the holds of the slave ships in each others excrement and urine together, sometimes died together, and our lifeless bodies thrown overboard together. Today, we are standing up together, with faith and even some joy *”.

commemoration abolition esclavage african american family savannah caraibexpat

African American Family Monument à Savannah. © Towing Sylver.

5 – Les Marrons de la liberté à Rémire-Montjoly – Guyane

Ce monument de commémoration de l’ abolition de l’esclavage a été inauguré en 2008. Il représente un homme brisant ses chaînes et une femme libérant un oiseau. La Guyane commémore l’ abolition de l’esclavage le 10 juin.

commemoration abolition esclavage marrons liberte guyane caraibexpat

Les Marrons de la Liberté. © Académie de Guyane.

6 – Slavery memorial à Cape Town – Afrique du Sud

Ce mémorial de l’esclavage se trouve à Church Square. C’est ici que les esclaves attendaient leurs maîtres jusqu’à la fin de la messe. Le monument est constitué de 11 blocs de granite disposés devant un bâtiment abritant une exposition permanente sur l’histoire et l’ abolition de l’esclavage. Certains blocs comportent le nom de quelques esclaves vendus sur cette place.

commemoration abolition esclavage slavery memorial cape town caraibexpat

Slavery Memorial, Cape Town – Afrique du Sud. © Goodman Gallery

7 – Maison des esclaves à Gorée – Sénégal

Le site transformé en musée en 1962, est inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1978. Malgré la controverse de la Maison des Esclaves, ce site reste un haut lieu de mémoire du commerce triangulaire et accueille des milliers de visiteurs chaque année.

commemoration abolition esclavage maison esclave goree senegal caraibexpat

Maison des Esclave, Gorée – Sénégal. © Site of Conscience.

8 – Monument en hommage aux esclaves révoltés de 1811, St Leu – Réunion

Inauguré en novembre 2011, le monument rend hommage aux esclaves de la révolution de Saint-Leu qui s’est déroulée en 1811. On peut y voir les têtes d’esclaves condamnés à mort après la rébellion ainsi qu’une liste de nom de ceux qui ont participé à la révolte. La date de commémoration de l’ abolition de l’esclavage à la Réunion est le 20 décembre.

commemoration abolition esclavage monument hommage esclaves revoltes st leu caraibexpat

Monument en hommage aux esclaves révoltés de 1811. © Mi-aime-a-ou.com

9 – Ouidah et la Porte de Non-Retour – Bénin

La Porte de Non-Retour a été édifiée en 1992 en hommage aux africains déportés vers les Amériques et les îles de la Caraïbe durant la période de l’esclavage. Elle est située en bord de mer à la fin d’une route de 4 kilomètres qui reliait le fort de la ville à la plage à partir de laquelle les captifs embarquaient et rejoignaient les navires négriers.

commemoration abolition esclavage ouidah porte de non retour benin caraibexpat

Porte du Non-Retour de Ouidah – Bénin. © Belle Afrique

10 – Shimoni Slave Caves au Kenya

Au 18ème siècle, la ville de Shimoni était un des premiers ports de la traite d’esclaves africains vers le Moyen-Orient. Les Caves d’esclaves de Shimoni sont un témoignage vivant de l’esclavage dans cette région du monde. Elles s’étendent sur 5 kilomètres. C’est ici qu’étaient détenus les esclaves capturés à l’intérieur des terres. Non loin du site historique se trouve également le Musée des esclaves qui fait partie des musées nationaux du Kenya.

commemoration abolition esclavage caraibexpat shimoni slave caves kenya

Shimoni Slave Caves, Kenya. © Sue Lacey via Flickr.

11 – Clave à Rotterdam, Pays-bas

Ce monument de commémoration de l’ abolition de l’esclavage dans les anciennes colonies néerlandaises a été dévoilé au public en 2013. Il se situe à Rotterdam, ancien port négrier. Il mesure plus de 9 mètres de hauteur et 5 mètres de longueur et est surplombé de 4 statues.

commemoration abolition esclavage clave rotterdam

La Clave, Rotterdam – Pays-Bas. © Esther Seijmonsberjen via Flickr.

12 – Musée d’Aquitaine, Bordeaux, France hexagonale

Bordeaux fut le 2ème port le plus important d’Europe durant le commerce triangulaire après le port de Nantes. Certaines salles du musée sont consacrées à l’histoire et l’abolition de l’esclavage. Une fondation propose également une visite guidée des sites de mémoires de la ville à l’époque de la traite transatlantique.

commemoration abolition esclavage musee aquitaine bordeaux caraibexpat

Musée d’Aquitaine, Bordeaux. © Xavier Tavernier via Flickr.

13 – Cape Coast Castle au Ghana

Comme plusieurs autres villes de la côte atlantique de l’Afrique, cet autre site de mémoire du commerce triangulaire était l’une des dernières étapes des esclaves avant l’embarquement sur les navires négriers. Cape Coast Castle a été rénové par le gouvernement ghanéen au début des années 90 avec le soutien de plusieurs organisations internationales. Il est inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco.

commemoration abolition esclavage cape coast castle ghana caraibexpat

Cape Coast Catle, Ghana.

14 – Stone Town Slavery Memorial, Zanzibar, Tanzanie

La ville de Stone Town est classée au patrimoine de l’Unesco et abrite le Slavery Memorial. Zanzibar a aussi été un port de transit important de la traite des esclaves africains destinés au Moyen-Orient. Auparavant Stone Town était le plus grand marché aux esclaves de Zanzibar. L’ancien marché a laissé sa place à une cathédrale, un musée sur l’histoire et l’ abolition de l’esclavage ainsi qu’un monument représentant 5 esclaves enchaînés les uns aux autres.

commemoration abolition esclavage stone town slavery memorial zanzibar caraibexpat

Stone Town Slavery Memorial, Zanzibar – Tanzanie. © David Stanley via Flickr.

15 – Mémorial ACTe, Guadeloupe

Le Mémorial ACTe où “Centre Caribéen d’Expressions et de Mémoire de la Traite et de l’Esclavage” est certainement l’un des plus impressionnants au monde dédié à cette période de l’histoire. Sa construction a nécessité plus de 80 millions d’euros. Il a été inauguré en 2015 et renferme 7800 m2 d’espace abordant l’histoire de la traite et l’ abolition de l’esclavage. Il a accueilli plus de 110 000 visiteurs la 1ère année de son ouverture au public.

commemoration abolition esclavage memorial acte guadeloupe caraibexpat

Mémorial ACTe, Guadeloupe. © Mémorial ACTe

16 – National Museum of African American History and Culture à Washington, Etats-Unis

Construit sur près de 40 000 m2, il s’agit du plus grand musée des Etats-Unis dédié à l’histoire afro-américaine dont la période esclavagiste. Il a été révélé au public en septembre 2016. Il a été érigé sur l’emplacement d’un ancien marché au esclaves et consiste en un immeuble de 6 étages. Le monument a mobilisé un budget de 540 millions de dollars financé à 50% par le gouvernement fédéral. L’autre moitié de la somme est issue de dons de particuliers comme Oprah  Winfrey ou encore Bill Gates. Il renferme 27 salles d’expositions et un ensemble de plus de 30 000 objets collectés durant 13 années.

commemoration abolition esclavage national museum african american culture washington caraibexpat

National Museum of African American History and Culture. © News.virginia.edu

* “Ensemble, nous avons été volés, vendus et achetés depuis le continent africain. Ensemble, nous avons embarqué sur les navires négriers. Ensemble, nous nous sommes couchés sur le ventre dans les cales des navires négriers dans nos excréments et notre urine. Nous sommes parfois morts ensemble et nos corps sans vie ont été jetés par dessus bord ensemble. Aujourd’hui, ensemble nous sommes debouts, avec foie et même un peu de joie”.

 

Doris Nol pour Caribexpat.com 

0 Commentaires

Écrire un commentaire

Connectez-vous avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account