Dernière mise à jour le 30 avril 2018 : Nadine et Sylvie ont indiqué que l’association a cessé ses activités, cependant le groupe d’échange Facebook est maintenu groupe facebook Antillais de retour au Pays . Retrouvez les autres interviews et conseils de ceux qui ont fait le choix de rentrer aux Antilles ici et rejoignez le forum pour discuter de votre projet de rentrer aux Antilles aussi !

Article original (mars 2017).

GUADELOUPE
| Rentrer aux Antilles après avoir vécu plusieurs années loin de là…un choix qui rappelle bien des souvenirs à nombre d’entre nous ! Pourtant, peu sont ceux qui acceptent de partager leur expérience de retour au grand public. Nadine et Sylvie ont choisi “le retour au pays”. Bien au delà, elles ont aussi fondé une association pour accompagner ceux qui souhaitent rentrer aux Antilles. “Antillais de Retour au Pays” fédère déjà  100 personnes.

 

Réservez votre vol pour les Antilles
avec notre partenaire Option Way !

 

Deux parcours différents, un même objectif : le retour au pays

Partie de Guadeloupe en 2005, Nadine a travaillé pendant 10 ans dans le développement commercial pour le compte de professionnels du tourisme en Angleterre et en France hexagonale. Après une première année de médecine en Martinique, Sylvie choisit finalement de se former en ergothérapie à Bordeaux. Elle s’installe là-bas en 2005 et elle y étudie pendant 3 ans.

Voilà que le mal du pays rattrape les deux jeunes femmes. En 2016, Nadine démissionne de son CDI à Paris, direction la Guadeloupe avec ses économies en poche. Après avoir prospecté sur place, elle retrouve un poste de chargé de projet chez un loueur de voitures. Sylvie décide de rentrer en Martinique dès la fin de sa formation à Bordeaux. Elle décroche son premier emploi dans un établissement accueillant les traumatisés crâniens. En 2012, tiraillée entre l’envie de repartir et celle de rester aux Antilles, elle s’installe finalement en Guadeloupe.

Leurs chemins se croisent en Guadeloupe en Mars 2016. Sachant qu’elles souhaitaient rentrer aux Antilles, une amie commune résidant toujours en France hexagonale les met toutes les deux en relation. Au détour d’une discussion, elles partagent leurs réussites et leurs difficultés sur leur décision de rentrer aux Antilles, un véritable tournant dans leur vie. C’est ainsi que naît leur association : “Antillais de Retour au Pays” (A.D.R.P).

rentrer aux antilles - caricature Gabourg association antillais de retour au pays

Caricature relayée par Sylvie dans le groupe Facebook A.D.R.P. © Gabourg

“Aider à rentrer aux Antilles c’est nécessaire !”

Les deux jeunes femmes ont été inspirées par leur propre expérience. Décidée à rentrer aux Antilles, Nadine se met en quête d’informations et de témoignages afin de préparer ce “grand bouleversement”. Elle ne trouve que peu de ressources sur le sujet :

A ma grande surprise, je n’ai trouvé qu’une chronique hebdomadaire d’une guyanaise de retour chez elle. Le retour au pays de mes proches n’était pas assez récent. Ils avaient oublié les émotions et le chamboulement des premiers mois. Il existe de nombreux dispositifs d’aide au départ des Antilles mais pas de dispositifs pour rentrer aux Antilles. A l’époque, la Région Martinique avait mis en place une aide financière destinée aux porteurs de projet désireux de revenir s’installer dans leur île. Cependant cette dernière ne s’appliquait qu’à une minorité de personnes. Je suis donc retournée en Guadeloupe avec la volonté d’apporter l’aide que je n’ai pu recevoir dans mon choix de rentrer aux Antilles.

Nadine et Sylvie se donnent alors un premier objectif : mettre en place un réseau solide et dynamique pour accompagner ceux qui ont le projet de rentrer aux Antilles.

Rentrer aux Antilles : quelles craintes ? Comment les surmonter ?

Aujourd’hui “Antillais de Retour au Pays” fédère 100 personnes auprès desquelles Nadine et Sylvie ont débuté une phase d’entretiens. Cette démarche leur a permis de faire ressortir les craintes les plus courantes de ceux qui envisagent de rentrer aux Antilles :

  • la perte du niveau de vie, de la qualité de vie culturelle et du pouvoir d’achat
  • la difficulté à trouver un emploi dans son domaine et à son niveau de compétences
  • les perspectives d’évolution professionnelle ou de formation continue trop réduites
  • la difficulté à reconstruire un cercle social et réintégrer sa culture d’origine
  • la perte de son indépendance ou le fait de devoir y renoncer partiellement

L’association mettra en place plusieurs rencontres afin de débattre des problématiques liées à une démarche de réinstallation aux Antilles.

Aujourd’hui, notre besoin immédiat est d’identifier et de recueillir le témoignage de tous ceux qui traversent ce type d’expériences afin de renforcer le réseau. Nous avons organisé une rencontre sur le thème “Qui suis-je ?” en septembre 2016. A moyen terme nous souhaiterions créer des pôles de références sur les thématiques propres au retour aux pays grâce aux compétences de chacun des membres.

A terme, les co-fondatrices de l’association ambitionnent d’en faire une référence en matière de conseils et de stratégie pour tous ceux qui souhaitent rentrer aux Antilles.

Contact : Antillais de Retour au Pays – adrpgroup(at)gmail.com,  groupe facebook, page facebook
Crédits photo : Nadine et Sylvie.

Rédaction : Doris Nol pour Caribexpat.com 

4 Commentaires
  1. marie-alix ANDRE 2 années Il y a

    Je suis en plein désespoir pour retourner dans mon pays auprès de mon père comment faire ?

    • Nadeen Lami Mondésir 2 années Il y a

      Bonjour Marie-Alix, le retour au pays peut en effet paraître une entreprise possible certaines fois. Nous sommes néanmoins nombreux à avoir réussi à franchir le pas. Je t’invite à rejoindre notre réseau d’entraide sur Facebook ici: Antillais de retour au pays (Groupe)
      A très bientôt!

  2. Martine Guillaume 2 années Il y a

    Bonjour moi c’est mon rêve de repartir chez moi . j’ai depuis des années j’envoie des lettre de motivation pour travailler au Antilles et rentrer mais malheureusement que des réponses négatif ou le plus souvent pas de réponse moi je suis désespérer. Faire participer à votre association serait un grand plaisir pour moi.

    • Nadeen Lami Mondésir 2 années Il y a

      Bonjour Martine, ta situation n’est pas isolée. Je t’invite à rejoindre notre groupe Facebook sur lequel tu pourras partager ton expérience et recueillir de nombreux témoignages 🙂 Antillais de retour au pays (Groupe)
      A très bientôt!

Écrire un commentaire

Connectez-vous avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account