CANADA | Lyvio, 26 ans, antillais à Vancouver, est carrément tombé sous le charme de sa ville d’adoption ! Il vous en parle avec tant de passion que vous n’aurez qu’une envie : venir ici ! Retrouvez ses conseils sur la vie à Vancouver en fin d’interview et comme lui, géolocalisez-vous en ligne pour rejoindre la communauté Caribexpat !

antillais a vancouver Lyvio 1

© Lyvio.

Quel a été ton parcours avant d’arriver à Vancouver ?

J’ai quitté la Guadeloupe en 2008 pour suivre des études en France hexagonale. J’ai fait une licence en comptabilité/gestion en alternance afin de mêler la théorie et la pratique. Cela m’a permis de mettre mes connaissances en application dans une entreprise durant 3 ans puis j’ai obtenu mon diplôme en contrôle de gestion et comptabilité. Ensuite, je suis arrivé à Vancouver en novembre 2014 afin de parfaire mon anglais.

Dans quel secteur d’activité travailles-tu ?

Je travaille chez Concord National, une entreprise 100% canadienne spécialisée dans le “Food Brokerage” c’est-à-dire le courtage de produits alimentaires. Elle joue le rôle d’intermédiaire entre les producteurs et les grands groupes de distribution (hypermarchés, etc…). Je suis chargé de la comptabilité client. Cela consiste à gérer le compte bancaire des clients, vérifier les entrées d’argent, préparer les réunions et m’assurer qu’ils payent leurs factures dans les délais impartis. Je suis en contact permanent avec des clients dans tout le Canada. Ce qui m’a vraiment marqué c’est la facilité d’évolution professionnelle. Ici tu n’es pas obligé de finir à un poste parce que tu as fait les études pour !

En tant qu’ antillais à Vancouver, qu’est-ce-qui t’a le plus étonné ?

C’est la beauté de la ville ! A Vancouver, tu peux aller skier à moins de 20 minutes puis te rendre à la plage l’après-midi pour voir le coucher du soleil, c’est magique ! En vivant ici, on a un sentiment de sécurité incroyable. De plus, les habitants sont très respectueux : pas d’insultes, on privilégie la communication. Je me suis aussi habitué au fait que les noirs me saluent et m’adressent la parole y compris les inconnus. C’est très commun car il y a peu de noirs à Vancouver. C’est bizarre au premier abord puis on s’y fait (rires) !

Que fais-tu quand tu te sens un peu nostalgique ? Connais-tu des bons plans antillais à Vancouver ?

Il m’arrive d’aller au Calabash. C’est le bar qui me rappelle le plus ma petite Guadeloupe. On peut profiter des petits plats créoles et de la musique jamaïcaine. Malgré çà, il est vrai que ma famille et mes amis me manque. Ils souhaitent venir en vacances mais un voyage aussi long n’est pas évident pour tout le monde.

Bien installé dans ta vie d’ antillais à Vancouver, te verrais-tu un jour rentrer en Guadeloupe ?

Le plus dur pour ma mère serait que je reste à vie à Vancouver sans qu’elle ne puisse voir son petit fils grandir ! Cependant j’envisage de revenir en Guadeloupe à long terme. J’aimerais entreprendre ou créer une association pour les jeunes. L’idée serait de les aider à s’ouvrir au monde, aux autres cultures, afin d’élargir leur champ d’orientation. On a tendance à pousser les plus jeunes vers la France hexagonale alors qu’ils ont aussi la possibilité de partir et découvrir un tout nouveau pays !

Rédaction : Doris Nol pour Caribexpat.com 

2 Commentaires
  1. Jennifer Lerus-Roulez 2 années Il y a

    Hello hello, je suis aussi Antillaise (972) a Vancouver! Ou puis-je joindre Lyvio?

Écrire un commentaire

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account