CANADA | Antillais à Montréal installé depuis 2004, Cydric a ouvert le restaurant Saveur Soleil. Il organise aussi des soirées via son association. Il a pu faire venir plusieurs artistes antillais à Montréal.

Abonnez-vous à la chaîne youtube Caribexpat pour ne pas manquer notre prochaine escale ! Rejoignez la communauté en vous inscrivant sur Caribexpat !

[Tweet “Cydric guadeloupéen à Montréal : Nous avons cuisiné pour 2000 personnes lors d’un festival !”]

Le portrait de Cydric, antillais à Montréal

Peux-tu nous résumer ton parcours après ton départ des Antilles ?

Je suis originaire de Baie Mahault en Guadeloupe. Je vis à Montréal. Je suis restaurateur dans la cuisine des Antilles françaises. J’ai quitté la Guadeloupe en août 2004 pour les études à Montréal. J’ai été formé en informatique de gestion pendant trois ans. J’ai travaillé pendant deux années et après j’ai décidé d’ouvrir mon entreprise.

Que ressent-on en tant qu’ antillais à Montréal les tous premiers jours ?

Montréal est une ville très grande. Les Montréalais sont accueillants. Les chauffeurs disent bonjour dès que les passagers entrent dans le bus et ils disent aussi bonjour en sortant. Bonjour, veut souvent dire “bonjour” et “au revoir”.  Les gens sont très disciplinés. Ils font la queue pour rentrer dans le bus et ils remercient le chauffeur quand ils quittent le bus.

Quand as-tu décidé d’ouvrir ton restaurant antillais à Montréal ?

Saveurs Soleil est né en septembre 2010. Nous sommes d’abord un traiteur spécialisé dans la cuisine des Antilles français. Nous avons aussi un restaurant de 30 couverts. Nous offrons une grande variété de plats de la cuisine créole : crabe farci, boudin, accras, les colombos, le lambi ainsi que les petits desserts.

Quel est ton plus beau souvenir souvenir de restaurateur antillais à Montréal ?

Dès que j’ai ouvert le restaurant, on m’a convié à participer à un festival qui s’appelle Un Goût des Caraïbes. C’est un festival où il fallait cuisiner pour 2000 personnes ! Toutes les îles de la Caraïbe étaient représentées. Nous étions les seuls à représenter les îles des Antilles françaises. C’était impressionnant parce que nous avons travaillé dans des cuisines d’écoles, donc de très grandes cuisines. Les participants parlaient plus anglais que français. Mais ma petite équipe était avec moi et nous avons cuisiné pendant deux jours. C’était vraiment une expérience très marquante.

Peux-tu nous parler de tes activités associatives ?

J’opère aussi dans une autre structure : Tropikal 97. L’association regroupe tous les domiens : Guadeloupe, Martinique, Guyane et Réunion. Nous avons organisé pas mal de soirées et reçus pas mal d’artistes de zouk ou dancehall. Nous préparons les 10 ans de Tropikal 97 en mai 2017.

Qu’est-ce-que tu apprécies le plus dans le mode de vie montréalais ?

C’est surtout la qualité de vie. Il y a vraiment beaucoup de choses à faire ainsi qu’un tranquillité d’esprit là-bas. Tout est tellement plus simple : les gens sont organisés dans les bureaux, çà va vite ! Monter une boîte se fait en une journée ! Ensuite, j’aime beaucoup le Mont Royal, d’ailleurs Montréal tire son nom du Mont Royal. Ça me dépayse un peu de tous ces immeubles. C’est un grand parc, avec des lacs dans lequel on peut marcher, respirer. Il y a aussi de beaux points de vue.

En tant qu’antillais à Montréal installé depuis 2004, que t’évoque la Guadeloupe ?

Je viens en vacances en Guadeloupe. Je développe les activités entre les antilles et Montréal. A long terme, plutôt pour la retraite, je pense que réinstaller en Guadeloupe. Si vous passez à Montréal, venez nous voir à Saveurs Soleil et suivez surtout Caribexpat.com !

Plus d’infos sur Saveur Soleil : site web, twitter et Instagram
Crédits photos
: Tito (une).

 

Rédaction : Doris Nol pour Caribexpat.com 

0 Commentaires

Écrire un commentaire

Connectez-vous avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account