Mai, mois des mémoires ! Aux Antilles, le mois de mai revêt une symbolique particulière: c’est l’occasion de se souvenir. Penser au passé, pour mieux comprendre et aborder son présent. Caribexpat vous propose de vous plonger dans la littérature qui revient sur ces évènements du passé. Voici 10 livres sur l’esclavage à (re) lire. Le dernier de la liste est un roman sur l’esclavage qui a été adapté au cinéma. Il a généré plus de 180 millions de dollars de recettes !

Et vous, vous avez lu combien d’entre eux ? Lequel vous a plus ou déplu ? Partagez votre avis en commentaire, et rejoignez-nous sur www.caribexpat.com !

 

1) La Case de l’Oncle Tom – Harriet Beecher Stowe (1852)

Ce roman sur l’esclavage poignant fut aux Etats-Unis, peu avant la guerre de Sécession, un puissant auxiliaire de la cause abolitionniste. Persécution, tyrannie, martyre, maltraitance, malchance c’est ce sur quoi revient ce livre sur l’esclavage d’Harriet Beecher Stowe. Elle raconte la tragique histoire de l’Oncle Tom, un fidèle esclave vendu à un propriétaire malveillant Simon Legree. Abraham Lincoln a salué en son auteur, Harriet Beecher-Stowe, ” une petite femme qui a commencé une grande guerre “.
Plus d’infos: La Case de l’Oncle Tom

1 livre sur esclavage Case Oncle Tom caribexpat

2) Racines – Alex Haley (1976)

De l’époque de l’esclavage à l’époque contemporaine, ce livre sur l’esclavage dépeint l’histoire d’une famille afro-américaine en Amérique du Nord. Racines a été adapté en mini-série télévisée dans les années 1970 en France. L’auteur a remporté en 1977, le Prix Pulitzer pour cet ouvrage, qui retrace une histoire angoissante, émouvante et authentique de ses ancêtres venus d’Afrique.
Plus d’infos: Racines

2 livre sur esclavage racine caribexpat

3) La Rue Cases-Nègres – Joseph Zobel (1950)

Un classique de la littérature martiniquaise que vous avez sûrement étudié en classe ! Il qui a fait l’objet d’une adaptation cinématographique par la réalisatrice Euzhan Palcy en 1983. Paru en 1950, ce roman sur l’esclavage dépeint le quotidien d’un enfant, José, qui découvre l’école, et de sa grand-mère, M’man Tine, dans les plantations de canne à sucre en Martinique dans les années 30.
Plus d’infos: La Rue Cases-Nègres

3 livre sur esclavage rue case negres caribexpat

4) Peau noire, masques blancs – Frantz Fanon (1952)

Comment parler de racisme, quand on sait ce que problème, qui tire ses sources de l’esclavage, a engendré comme horreur dans le monde et cela depuis des années ? Ici, Frantz Fanon, médecin martiniquais, aborde avec franchise cette question, dans un contexte de décolonisation. Cet ouvrage reste une référence pour beaucoup d’entre nous.
Plus d’infos: Peau noire, masques blancs

5) Le Discours sur le colonialisme – Aimé Césaire (1950)

Le Discours sur le colonialisme, est un essai anticolonialiste. Il est suivi du Discours sur la Négritude, qu’Aimé Césaire a prononcé à l’Université Internationale de Floride (Miami), en 1987. De cet ouvrage, on peut retenir les extraits suivants, encore lourds de sens aujourd’hui:  “Une civilisation qui s’avère incapable de résoudre les problèmes que suscite son fonctionnement est une civilisation décadente.” ou encore “Une civilisation qui choisit de fermer les yeux à ses problèmes les plus cruciaux est une civilisation atteinte.” et enfin, “Une civilisation qui ruse avec ses principes est une civilisation moribonde.”
Plus d’infos: Le discours sur le colonialisme

6) Beloved – Toni Morrison (1987)

Que se passe-t-il quand un fait divers inspire au point d’en faire un livre poignant sur l’esclavage? Cela donne Beloved de Toni Morrison ! Ce roman sur l’esclavage raconte l’histoire d’une ancienne esclave Sethe au destin tragique, qui  a du faire des choix dans son passé lourds de conséquences pour son avenir. Toni Morrison, a été lauréate du prix Pulitzer en 1988, et du prix Nobel de littérature en 1993.
Plus d’infos: Beloved

7) Confessions de Nat Turner – William Styron (1967)

La réalité inspire très souvent certains auteurs. Quand il s’agit de faits historiques liés à l’esclavage, il est difficile de s’éloigner de l’exactitude des faits. Une révolte d’un groupe d’esclaves noirs, conduit par Nat Turner, c’est ce qui a inspiré William Styron à écrire ce livre sur l’esclavage. Une analyse d’un fait tragique ayant ébranlé les Etats-Unis en 1831.
Plus d’infos: Confessions de Nat Turner

8) La Vie de Frederick Douglass, un esclave américain, écrite par lui-même (1845)

«Vous avez vu comment d’un homme on fit un esclave ; vous verrez comment un esclave devint un homme.» Ce roman sur l’esclavage poignant avec un ton acerbe, a été rédigé en 1845 par Frederick Douglass, alors qu’il n’avait que 27 ans. Cet ancien esclave américain, publie l’un des récits les plus puissants contre l’esclavage. Son histoire y est racontée sans concessions depuis son enfance sur la plantation, avec une violence omniprésente et le chemin vers la liberté.
Plus d’infos: La vie de Frederick Douglass

9) Les damnés de la terre – Frantz Fanon  (1961)

Étudier le rapport du colonisé face au colonisateur peut paraître ambitieux comme projet. Ici Frantz Fanon, le fait sans langue de bois. Cet ouvrage sert encore comme source d’inspiration et de référence à de nombreux militants anticolonialistes. Ce roman sur l’esclavage  a connu un destin exceptionnel.
Plus d’infos: Les damnés de la terre

10) Douze ans d’esclavage – Solomon Northup (1853)

Nous ne sommes pas maîtres de notre destin. L’histoire de Solomon Northup, menuisier et violoniste noir vivant à New-York en est la preuve. Homme libre, il fut enlevé une nuit pour être vendu comme esclave. Il sera tenu en esclavage pendant douze ans, en découvrant à ses dépens la barbarie de la machine esclavagiste du Sud des Etats-Unis. Ce livre sur l’esclavage a inspiré Steeve McQueen,  qui en a fait un film du même nom sorti 2013. Sa réalisation a nécessité un budget de 22 millions de dollars. Le film a généré plus de 180 millions de dollars de recettes.
Plus d’infos: Douze ans d’esclavage

11) Vos suggestions via Facebook !

Après avoir partagé l’article, plusieurs d’entre vous ont suggéré d’autres bouquins (voir post facebook en fin d’article) :

  • La Mulâtresse Solitude d’André Schwarz Bart
  • Black Boy de Richard Wright
  • Bug Jargal de Victor Hugo
  • Bakhita de Veronique Olmi,
  • la trilogie romanesque sur l’histoire d’Haïti de Madison Smartt Bell : 1 – Le soulèvement des âmes, 2- Le maître des carrefours, 3 – La pierre du bâtisseur.

On aurait dû titrer cet article : 15 ou 20 bouquins sur l’esclavage que vous devez lire !
Vraiment merci pour vos contributions !
Cela montre encore une fois que c’est VOUS qui faîtes la communauté Caribexpat avant tout 😉 !

Et vous, vous avez lu combien d’entre eux ?
Lequel vous a plu ou déplu ?
Laissez votre avis en commentaire !

 

 

Rédaction : Nadège Saha pour Caribexpat.com

0 Commentaires

Écrire un commentaire

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account